Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 12 décembre 2016

3085

Dieu vomit les tièdes, certes, mais qu'il cesse de les dévorer jusqu'à l’écœurement !

Écrire un commentaire