Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 juin 2016

2908

Tant de choses étranges, dans ce métier. Par exemple ce couple d'aveugles qui m'achète un livre sur un salon. « C'est pour ? » Les vieux amants me donnent leur prénom ; c'est pour eux (fugitivement tenté de dessiner une petite bite.)

Les commentaires sont fermés.