Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 07 avril 2014

Changez tout

J'ai trouvé ce petit film tellement bien fait et probant que je crois qu'il mérite d'être diffusé le plus largement possible.

 

mardi, 10 décembre 2013

Le fauve d'en face

Certains éthologues estiment que les fauves sont en général déroutés par la position bizarre de l'homme, debout sur ses deux jambes, et que cette originalité lui vaut d'avoir survécu aux âges farouches. De son côté, l'homme -que rien n'étonne- lançait épieux et silex meurtriers.

mercredi, 04 septembre 2013

Dans l'espace, on ne vous entendra pas...

Il fallait absolument se faire une idée des effets des flatulences dans l'espace, avant d'envoyer trois astronautes, serrés comme des sardines dans un habitat minuscule. Des tests alimentaires seraient nécessaires ainsi qu'un appareil pour recueillir les gaz. Le principe serait simple : une sonde métallique gaînée et ointe s'insinuerait en tournant dans le fondement et y resterait le temps nécessaire. Après qu'on lui eut présenté la sonde, un gros tube de 9 centimètres de diamètre et de 27 cm de longueur, on dit qu'Aldrin s'était porté volontaire pour pratiquer une dizaine de tests par jour.

(d'après une histoire vraie).

Cette note a une fonction, elle aussi : elle rappelle que je ne suis pas la créature raffinée que certains croient.

vendredi, 19 juillet 2013

Un coup d'oeil dans le rétro

La fin du monde du 12 décembre 2012 est une des moins meurtrières de l'histoire de notre planète. Si l'on rapporte le nombre de décès ce jour-là, à celui de la moyenne des morts sur 24 heures, la différence - qui devrait exprimer la quantité de victimes de la catastrophe – est extraordinairement faible. Quasiment nulle, même. Ce constat a amené certains esprits forts à conclure que la fin du monde n'avait peut-être même pas eu lieu.

mercredi, 27 mars 2013

Copernicien

Galilée a commencé en fabriquant une lunette inspirée d'un jouet pour enfants. Va révolutionner la science avec un GI Joe, toi, maintenant !

samedi, 09 mars 2013

Les belles prises

De même que le veau court pour se placer au centre du lasso, le taureau se précipite sous les banderilles. Selon moi, cow-boys et toreros n'ont que peu de mérite. Bien plus impressionnant est l'entomologiste, dont le papillon ignore superbement le filet, et que le savant doit inspirer en battant des bras et en mimant le plongeon pour que l'insecte suive son exemple.

vendredi, 24 août 2012

La tête à Toto

L'inventeur du zéro était un homme-tronc (comptant sur ses doigts comme ses contemporains, trouvant toujours le même résultat, tenté de trouver un nom à ce vide). Nombriliste probablement, aussi.

jeudi, 26 juillet 2012

Vacances

Moi, je travaille, mais Kronix prend des airs de vacances (puisque je travaille, vous suivez ?). Donc, du billet léger, avec ces images magnifiques prises par Knate Myers depuis la station spatiale internationale (au passage, vous y pensez, comme moi, qu'une station orbitale est habitée en permanence depuis des années au dessus de nos têtes, comme dans "2001" ? ).

Le globe de nuit, et l'activité humaine qui modifie le visage de la planète. Superbe et envoûtant.

 Et puis pour les fans anglophones, un documentaire sur David Lynch, intégral et légal. C'est ici.

 je vous gâte, hein ? Malgré tout, j'ai un peu honte de ne pas avoir écrit de billet pour aujourd'hui. Je vous le dis, ça reste entre nous.

Tenez, tout de même, pour ceux qui ne me suivraient pas sur "ventscontraires", le dernier billet pblié chez eux, inédit ici, c'est cadeau :

"Tel nazi a été complice de la mort de 15700 personnes, tel régime en a éliminé 3100 000, tel tortionnaire exécuté 2500, tel général massacré 55 000, tel dictateur tué 690 000. En dehors de l'horreur des actes, on ne peut s'empêcher d'admirer la passion de ces types pour les comptes ronds."

mardi, 20 mars 2012

On ne nous dit pas tout

Je pose juste la question : quand deux taupes se rencontrent, elles sont nez à nez. Comment font-elles, dans leurs fichues galeries étroites, pour se retourner et s'accoupler, hein ?

lundi, 24 octobre 2011

fast and not furious

Retour sur les neutrinos plus rapides que la lumière

Minimes . C'est sans doute l'information scientifique majeur de cette année 2011 . Fin septembre , une équipe du CERN a annoncé avoir observé qu'une partie turque ne trie nos se déplacer plus vite que la lumière . De quoi , annonce -t-on dans les médias révolutionner la physique moderne . Jacques Marteau Oh bonjour , bonjour , vous travaillez à l'Institut de physique nucléaire de Lyon et vous faites partie des scientifiques qui ont justement effectuer ces mesures . Est -ce que vous pouvez nous expliquer l'expérience il expérience opéra est une expérience qui est dédiée à l'étude des nôtres Hinault qui sont des particules élémentaires , bien des particuliers qui n'ont pas de sou structure à l'heure actuelle considère qu'on ne peut pas les couper en deux morceaux plus petits . Sont des briques élémentaires . Ce sont des briques élémentaires de la matière pour étudier ces particules . On a besoin de les produire et pour les produire . En fait , on utilise inscrit son nom par un faisceau de notre mais un faisceau de protons les protons sont des constituantes du noyau et ces protons , on les fait tourner dans un accélérateur . On les envoie sur une cible . Ils produisent d'autres particules tas de particules intermédiaires dont des pions et du chaos . Selon des autres particules intermédiaires qui vont se désintégré lorsqu'on leur laisse suffisamment le temps ils vont s'est désintégré produire des nutriments . Donc si on oriente toute cette chaîne Proton pion ne trie nos du point de production , on verra le site lointain où se situe le détecteur . On peut de cette manière là avoir sont devenus tribaux qui est bien contrôlé , bien compris bien connus et nous allons étudier les événements que l'on détecte dans le site lointain . Alors pourquoi on doit se situer si loin du lieu de production puisque les protons sont au CERN , à Genève , là où il y a le plus gros complexe d'accélérateur de particules au monde et l'expérience qui ne déteste , c'est notre mot se situe à 730 kilomètres de là , dans le laboratoire souterrain à du grand Saxo en Italie , à une centaine de kilomètres de Rome et la longueur de vol de ces non c'est 730 kilomètres sont en fait nécessaire si l'on veut observer le phénomène dit d' des ne trie nos c'est-à-dire leur propriété de changer de saveur . Entre le moment où ils sont produits et le moment où sont détectés . Donc l'expérience initialement n'était pas pour mesurer la vitesse de déplacement . Paris en souterrain a été mise au point . Conçu pour observer le changement de famille des nutriments . Ce que l'on appelle les aussi nation tribaux qui , à partir du moment où ils ont une masse ont la propriété et de changer de famille ou les produits sous la forme de nous dit mieux unique au CERN et on les détecte sous la forme de naître une dit maîtrise auto au grand ça se c'est pour confirmer ce mécanisme de changement , une famille entre un lieu de production . Il y a lieu de détection lointain que l'on a mis au point le programme expérimental opéra dans cette expérience -là , à partir de quand vous êtes rendu compte que , il y avait un problème avec la mesure de la vitesse d'une fine en fait , dès le début de l'expérience . Dario tirons a eu l'idée de mesurer la vitesse de propagation du une mais juste pour avoir une confirmation , faire une mesure complètement indépendante , sachant que pour la première fois on disposer d'un faisceau de naître Hinault bien contrôlé , bien connu au CERN et que on avait la possibilité de faire une mesure précise sur cette vitesse de propagation des mais ce qu'il faut bien comprendre , c'est que si le cette mesure -là était prévue en parallèle de l'expérience de confirmation des aussi Nations Dimitri nos c'est-à-dire le but premier de l'expérience . Y a pas eu une expérience dédié à la mesure de notre nom c'est une une mesure qui se fait en parallèle de la mesure : 1ère . C'est la première fois qu'on mesurait la vitesse dans notre île . Pas exactement . En fait , il y a eu plusieurs tentatives de mesure de la vitesse des nutriments et notamment la dernière en date qui a été publié en 2009 par une expérience relativement analogue à celles qu'on fait sur opéra mais aux États-Unis , l'expérience . Une hausse qui a montré qu'il y avait une anomalie dans la vitesse de propagation des trio mais avec une précision tout à fait insuffisante pour que l'on puisse faire une conclusion ferme et définitive . Donc il y a eu dans le passé , plusieurs tentatives de mesure de cette vitesse devait tribaux . Est -ce que opéra pouvait offrir . C'était une précision beaucoup plus importante dans cette mesure . Dans le passé , il y a eu aussi des mesures effectuées à partir d'explosion Super Nova , cité des mesures qui ait été présenté comme très précise l'invitation créneau . Est -ce que les mesures d' je plus précise que c'est et cela dans l'explosion des Super Nova . Le principe de la mesure était de comparer les temps d'arriver des faux tons qui sont produits lors de l'explosion et trie nos qui eux aussi sont produits lors de cette même explosion les fautes ont sont détectés par des détecteurs et les notes qui nous ont été détectés à l'intérieur de grands détecteurs une qui sont en fait d'immenses piscines qui sont placés dans des laboratoires souterrains et qui en fait un signal très clair d'arriver des des nutriments et la comparaison de ces deux temps d'arriver a permis de mettre une limite supérieure sur la vitesse de propagation des nutriments qui était compatible avec la vitesse de la lumière . Le défaut principal de cette mesure -là et que la distance de parcours qui était de l' 0,60000 années-lumière et effectivement quelque chose qui est relativement mal connu et donc l'imprécision que l'on peut avoir sur ce type de mesure , vous êtes relativement importante . L'avantage de la mesure que l'on peut faire avec l'expérience opéra c'est que on part d'un faisceau qui est contrôlé au CERN . Donc on peut déterminer tant de départ et un détecteur qui ne permet précisément de dire que l'est le temps d'arriver , sachant que la distance de vol de la particule est quelque chose que l'on peut mesurer avec une très grande précision , contrairement au cas de la Super Nova . Quel a été le résultat de l'expérience opéra concernant la vitesse de la lumière . Nous avons trouvé que le temps de vol des nôtres entre le CERN et le grand ça était de 60 nano- seconde donc 60 milliards de yens de seconde plus petit que le temps encore émis des photos sur le même trajet théorique , c'est-à-dire sous terre , entre le cercle et le grand ça au travers de la croûte terrestre pour arriver entre pour arriver au niveau du détecteur . Donc ça semble indiquer que les nôtres Hinault sur ce trajet -là à cette énergie -là se propage à une vitesse qui est supérieure à celle de la lumière , la différence relative entre la vitesse de propagation des tribunaux et la vitesse de la lumière étant de l'ordre de 3 , 10 moins 5 . Donc un effet relativement petit de correction à la vitesse de la lumière . Quoi , est -ce que ce serait dérangeant finalement d'avoir une particule qui va plus vite que la lumière c'est un effet petit effectivement , mais dans le mauvais sens , c'est-à-dire que les nôtres Hinault irait plus vite que la lumière . Or la relativité telle qu'elle a été formulée au début du 20e siècle prévoient que cette vitesse de la lumière , entre guillemets , est un absolu est une vitesse limite que l'on ne peut pas dépasser . Donc si on reste à ce niveau -là de de formulation de la relativité , effectivement , on trouve un résultat qui peut être problématique qui peut en tous les cas , questionnés la formulation actuelle de la relative ça fait quelques semaines que la collaboration annonçait son résultat concernant la vitesse du net finaux . Quels ont été les réactions de la communauté scientifique . Je voulais souligner c'est que c'est vraiment dans le but de collecter les réactions de cette commune de scientifique que l'on a fait cette publication qui a été décidée au sein de la collaboration de publier de rendre public le résultat sur cette mesure de vitesse des le nutriments pour pouvoir justement suscité des critiques pour pouvoir susciter des demandes de complément des demandes d'information des mesures complémentaires auxquels la collaboration ne pensait pas forcément et auxquels nous voulions apporter un petit peu plus de de précisions . La communauté a réagi de manière très positive dans le sens où la la qualité de la mesure a été unanimement soulignées la l'honnêteté et humilité , entre guillemets , de la démarche scientifique a également été soulignée , puisque nous ne fait aucune conclusion on extra- pôles aucun modèle à partir de la mesure que que n'a présenté lorsque les sept mesures présentées donne tous les détails en en mettant le maximum de précision , de manière à ce que les gens puissent comprendre se rendent compte éventuellement critiqué le protocole expérimental . C'est le but premier , et donc nous avons reçu une avalanche de suggestions de questions sur tel point technique sur telle mesure comment vous faites telle corrélation etc d' caetera et à l'heure actuelle , nous sommes dans une phase de collection de l'ensemble de toutes les objections question complément d'informations qui nous parviennent pour justement essayer d'y répondre et affiner encore la qualité de la mesure . Comment vous allez gérer justement tous ces apports de donner de questions : est -ce que ça va être une lors d'un congrès . Est -ce que ça va être alors pour l'instant . Tout à fait à l'heure , il y a , il y a , il y a les deux En fait , que vous avez mentionnées . La mise sur pied des des réunions régulières justement à l'ordre du jour de ces réunions -là apparaissent les différentes questions qui apparaissent les plus chaudes les plus les plus pertinentes par rapport à par rapport à la mesure et auquel vous va à réfléchir et à chaque fois assigner des tâches d'études d'analyses complémentaires à des membres de la collaboration et en même temps toutes ces les informations sont collectées sur un site un peu à la manière d'une d'une fac . Il a ce qu'on cache que quand même qu'on retrouve sur les sites Web sur un site de manière à pouvoir répondre au maximum de personnes sans perdre non plus trop de temps à répondre à chaque fois de manière individuelle à des questions qui reviennent , qui reviennent de manière un peu récurrents . Est -ce que vous avez d' déjà un planning . Est -ce que vous avez Doors et déjà vu des Zi des qui est intéressante . Vous pouvez en citer une ou deux il y a eu des idées qui ont été qui s'est qui sont tout à fait intéressante sur le contrôle du du bruit et les les mesures de de temps le marquage entend au niveau de du CERN , c'est-à-dire au moment où les protons qui sert donc qui vont dans l'acier pour produire les nutriments au moment où ces propos sont extraits , donc là il y a , il y a des mesures complémentaires qui sont qui ont été suggérées et qui vont être qui vont être menées il y a des mesures qui vont être faites aussi de de particules à la sortie du faisceau donc au niveau du CERN . Trois mesures attend et une extra- Paul les temps de de de vol des particules , mais à un endroit plus proche de la sortie du faisceau . Il y a eu des des corrections qui ont été suggérées défait bon plus ou moins plus ou moins d' de relativité générale les effets des et des choses , des choses qui sont plus ou moins exotiques , mais d'un point de vue expérimental . Les premières campagnes de mesures vont commencer maintenant . Est -ce qu'il y aura en parallèle d'autres expériences peut-être mener ailleurs pour essayer de démontrer , de mesurer la vitesse du métier . C'est une des motivations qui nous a poussé à faire cette publication de résultats . C'était essentiellement de pouvoir obtenir de la communauté scientifique sur un autre appareillage une mesure indépendante de l'effet que l'on a observé , mesure à laquelle nous serions prêts éventuellement à collaborer . Il y a participé , pour faire part de l'expérience qui a été accumulé dans la mesure sur opéra , mais c'est vraiment par une mesure que l'on aura d'une confirmation . Une affirmation du résultat que nous avons obtenu , c'est une étape qui est capital , c'est même je dirais l'étape suivante , principal dans la la démarche expérimentale . Aujourd'hui , un instrument qui pourrait permettre de faire ça . Il existe essentiellement un instrument aux États-Unis , donc l'expérience une hausse entre le faire 1000 là-bas , qui est un laboratoire un accélérateur de particules à Chicago et incitent qui est distant aussi d'une d'environ 730 kilomètres à pieds dans une dans une mine donc détecteurs souterrains . L'expérience , ce qui a déjà fait une publication en 2009 de de la mesure de la vitesse ou non , mais avec un protocole expérimental différent et beaucoup moins précis que ce que l'on a proposé sur opéra donc une possibilité . Je pense effectivement que cette collaboration américaine fasse une mesure plus précise et notamment en fasse l'effort comme nous avons fait ici en Europe de faire certifier les systèmes de mesure de temps soit certifié la Géo entre le détecteur le faisceau etc etc fasse toute cette démarche qualité sur la la mesure pour pouvoir faire une mesure indépendante . Et est -ce qu'on pense déjà à d'autres Zac proche pour essayer de mesurer la vitesse du net . Sinon probablement il y a , depuis , depuis à peu près deux semaines que le résultat été publié il y a eu une foule qui tue de de de papiers qui ont été publiés sur comment on confirmait comment comment voir de manière directe ou indirecte , les effets d'une vitesse de propagation à 2 et les lumières de ces nutriments . ça , ça passe par une Re analyse de résultats qui ont déjà été qui ont déjà été publiés , comme par exemple sur les supers Nova ou d'autres protocoles expérimentaux pour faire ça . Ces vérifications . Si les résultats d'opérations confirmer s'il s'avère que les nôtres innovant , effectivement plus vite que la lumière . Quelles seraient les conséquences pour la physique moderne . N'étant pas théoricien , je répondrai simplement que on peut aller de la simple re formulation de la relativité d'Einstein , savoir qu'on attribue la vitesse limite à d'autres particules que les particules de lumière , c'est-à-dire les photos à une remise en cause complète de la relativité d'Einstein en passant par d'autres modèles qui préserve la relativité et qui ouvre d'autres possibilités d'autres dimensions qui permettrait d'expliquer les propriétés de propagation singulière des un être Monsieur applique la lumière , c'est pas forcément la fin d'Einstein . C'est pas forcément la faune Einstein il existe Doors et déjà plusieurs modèles qui permettent de rendre compte de cette vitesse de supérieure à la à la vitesse de la lumière sans forcément tout remettre en cause et sans forcément mettre à mal la relativité d'Einstein . Donc ça . Seul le temps nous permettra de conclure définitivement , sachant que la première étape , celle qui est vraiment la plus importante avant de de spéculer . D'un point de vue théorique , c'est d'avoir une mesure indépendante pour confirmer ou infirmer les faits qui a été vu par marteau merci beaucoup d'être venu . Bon courage pour dire merci de votre invitation merci pour nos encouragements .

samedi, 22 octobre 2011

Tectonique (ta mère)

Et le tout jeune disciple du géographe, soudain, remarque que les côtes d'Afrique et d'Amérique s'emboîtent impeccablement. Et si ces terres avaient été dans le passé, confondues en une? Et si quelque force mystérieuse les avaient, d'un seul coup ou sur des périodes impensabes, séparées et éloignées ensuite comme des papiers déchirés et désolidarisés ?
Mais non, c'est idiot se dit-il, et ainsi l'élève ne va même pas s'en ouvrir à son maître. Son maître qui l'a déjà traité d'imbécile quand il lui a confié cette idée amusante que, si la nuit est noire, c'est peut-être que les lumières de certaines étoiles ne nous sont pas encore parvenues, sans quoi la voûte céleste ne serait qu'un immense miroitement argenté. Heureusement que son vénéré maître était là pour lui rappeler que la science n'est pas faite pour les rêveurs.

mardi, 11 septembre 2007

Un autre anniversaire

Il y a 30 ans, mon coeur de gamin bondissait en apprenant que deux sondes spatiales étaient envoyées dans l'espace, chargées d'une mission scientifique certes, mais aussi d'un message humaniste et universel à l'attention d'improbables extraterrestres. Les vaillantes petits sondes ne devaient renseigner les scientifiques sur leur environnement que pendant une demi-douzaine d'années. Elles fonctionnent encore, envoient des informations, réussissent à se procurer de l'énergie autrement qu'avec les panneaux solaires prévus à l'origine (le soleil n'est plus qu'une grosse étoile sans force, là où elles sont à présent), et abordent la limite de l'héliosphère. Bientôt, elles seront les premiers engins humains à aborder les espaces interstellaires.

Voyager I et II tourneront encore dans le vide spatial, bien après la disparition de l'espèce qui les a créées, et il est statistiquement fort probable qu'elles ne rencontreront jamais aucune intelligence capable (ou intéressée) par le déchiffrement de leur message dérisoire. Je trouve ça vertigineux et beau.

Elles me font toujours rêver.

b375067af4c9f73923f87adb386c2d16.jpg

07:10 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (0)