Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 13 octobre 2016

3037

Sueur, larmes, pus, excréments et urine, morve, vomi, glaires, chassie, sang, gonorrhées, spermatorrhées, menstrues, salive, tout ce que nos corps crachent, éjectent, expulsent, tout ce dont ils suintent, tout ce dont ils se vident, tout ce qui était nous, qui fut noble dans notre sac de peau et qui, mis au jour, révélé dans sa nudité crue d'humeur, révulse ou inquiète. Car le spectacle de cette dispersion, le constat de ce progressif éparpillement de fluides, nous renvoie à la vision de nos corps fondus à la terre.

Commentaires

mais peut-être vaut-il mieux obéir à Barbe-Bleue et ne pas trop chercher à regarder derrière cette porte-là ?

Écrit par : FLR | jeudi, 13 octobre 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire