Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3057

C'est étrange, l'effet apaisant d'une vaste bibliothèque. Comme peut l'être la présence murmurante d'un arbre très ancien et très sage. Est-ce dû à l'empilement de tant de savoirs et d'amour ? Leur disponibilité ? Mais je ne me sens pas pareillement serein devant une fenêtre internet... alors, peut-être faut-il considérer le volume de papier replié dans les codex, volume par lequel un arbre immense déploie sa ramure fantôme. Un arbre impossible, à l'écorce scarifiée par les pensées humaines, et sous l'ombre duquel, souriants, aimés, reconnaissants, nous venons nous reposer.

Commentaires

  • Je reconnais bien l'auteur du superbe roman " Mausolées " dont j'attends impatiemment la suite...

  • Merci mais, euh... il n'y aura pas de suite de Mausolées, pour l'instant. J'ai renoncé : c'était mauvais. J'écris un roman qui aura un lien, mais peut-être plutôt vu comme une "préquel". Merci de ta fidélité.

Écrire un commentaire

Optionnel