Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 19 janvier 2017

3120

Heureusement, il avait un alibi. Au moment du meurtre il était à cent kilomètres de là, en train d'assassiner quelqu'un d'autre.

Écrire un commentaire