Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3216

Je suis une presqu'île, et les liens qui me rattachent à la terre des autres sont quotidiennement menacés de submersion par des marées de rage, de honte ou d'accablements.

Commentaires

  • Merci de ces mots si poétiques qui décrivent si bien ce que beaucoup ressentent sans pouvoir l'exprimer ainsi. C'est la force du grand écrivain à la superbe humanité que tu es . Alors tant pis si je me répète MERCI MERCI MERCI

Écrire un commentaire

Optionnel