Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3302

Le poilu était fier du patriotisme de sa malicieuse épouse qui lui demandait régulièrement « des nouvelles du front ». Ce front qu'elle se représentait arborant d'énormes cornes.

Écrire un commentaire

Optionnel