Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 13 juin 2014

Frontière du rêve

L'orage cette nuit, un vaste marteau qui assomme la terre. La maison dans mon demi-sommeil, un cube compact, résistant sous la force de cette averse de plomb. L'idée vague d'un ensevelissement sous la poitrine noire d'un colosse absurde.

Commentaires

Veinard! Chez nous c'est sec comme la mort...

Écrit par : Petrus Petelus | lundi, 16 juin 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire