Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 13 mars 2016

2829

Les vaches inlassablement tirent sur l'herbe, pour que la terre, comme l'élève rétif à qui l'on tire les cheveux, sorte de sa léthargie. Et voilà le printemps.

Commentaires

si seulement !

Écrit par : La Nouille Martienne | mercredi, 16 mars 2016

C'est qu'elles n'ont pas assez tiré.

Écrit par : Christian | mercredi, 16 mars 2016

Les commentaires sont fermés.