Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3723

Ses disciples avaient remarqué que Mahomet revenait parfois, très irrité, à sa tente. Aucun n’osa confier que les énervements suivaient les moments où le prophète s’isolait pour satisfaire un besoin naturel, et que cette foutue colombe venait lui chuchoter des trucs à l’oreille. Les sourates qu’il dictait ensuite étaient d’une férocité effrayante.

Écrire un commentaire

Optionnel