Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bois-en mieux - Page 5

  • 2854

    Il tirait de son sentiment d'inutilité une sorte d'orgueil. Il ne voulait rien, ne décidait rien, ne produisait rien. Lorsqu'on lui fit valoir que son inertie provoquait malgré tout des effets, il en fut atterré. Dès lors, il fit comme les autres : il s'agita beaucoup, remua ciel et terre, œuvra, s'engagea, s'impliqua, et eut la satisfaction de constater enfin, après un rapide bilan, toute l’innocuité de son existence.

  • 2852

    Les pyramides, quand on y songe, quel échec ! Toutes ces tentatives pour faire tenir ces constructions sur la pointe et qui sont toutes, inévitablement, retombées comme des culbutos.

  • 2851

    Hydrophobe et allergique au bois, Titou le castor rêve de changer le monde.

  • 2850

    Derrière les barreaux des cages miteuses des cirques et des zoos, remplaçons les animaux qui n'ont rien fait de mal par des criminels costumés en singes, tigres, lions et otaries. La surpopulation carcérale s'en trouverait diminuée ainsi que les mauvais traitements infligés à nos amies les bêtes. Et tout cela en apportant une saine distraction pour les enfants. Que l'on me contacte, à Paris, j'ai des solutions !

  • 2849

    - Ah, professeur Xavier, j'étais sûr...
     
    - ... qu'on se retrouverait. Évidemment.
     
    - Vous savez que je prépare...
     
    - ... un attentat contre la NASA, oui.
     
    - Finalement, la télépathie, ça ne vous sert qu'à...
     
    - ... finir les phrases des autres. C'est énervant, hein ?

  • 2846

    Résumons : l'homme, désolidarisé de l'arbre qui engendra les primates, se mit sur ses deux pieds et inventa le sifflet de majorette. Bien entendu, entre les deux, il s'est passé deux ou trois choses.

  • 2841

    Au cirque, une innovation contestée : des éléphants au trapèze et des petits singes pour les retenir, en cas de chute.

  • 2839

    Le nain a beau se faire petit, tout le monde le regarde.

  • 2838

    L'inventeur du zéro était un homme-tronc (comptant sur ses doigts comme ses contemporains, trouvant toujours le même résultat, tenté de trouver un nom à ce vide). Nombriliste probablement, aussi.

  • 2832

    Anticonformiste avant tout (et de façon assez obtuse), il avait génétiquement modifié des mouches pour qu'on puisse les attraper avec du vinaigre.

  • 2831

    C'est comme cette histoire d'arc géodésique de Struve, s'exclama soudain papy avec agacement.

  • 2829

    Les vaches inlassablement tirent sur l'herbe, pour que la terre, comme l'élève rétif à qui l'on tire les cheveux, sorte de sa léthargie. Et voilà le printemps.

  • 2828

    La silhouette de la grande pyramide fut inspirée par celle du drap de Chéops, un matin où il se réveilla particulièrement en forme.

  • 2826

    Le meurtre avait eu lieu en plein jour, devant des dizaines de témoins qui n’avaient pas fait un geste. Tous décrivaient un homme au visage masqué, armé d’une hache. On arrêta bien vite le bourreau.

  • 2825

    Télérama disait du film « comment un tournage aussi épique appuyé par un casting  irréprochable, a-t-il pu aboutir à cette œuvre enflée et grotesque ? ce pourrait être mystérieux, si on oubliait que la mise en scène a été confiée à l’un des réalisateurs les plus confits et les plus fades d’Hollywood… » Quant aux inrockuptibles, ils dénonçaient : « Un monumental pudding, un nanard vertigineux, un ratage grandiose ! » Il fallait donc une sacrée dose de culot pour oser afficher au dos de la jaquette du DVD : « Epique », « Mystérieux » « Irréprochable » (Télérama) « Monumental », « Vertigineux », « Gandiose ! » (Les inrocks).

  • 2824

    La coccinelle se fout complètement que vous lui caressiez la carapace.

  • 2823

    Il y était sans doute allé un peu fort, mais le directeur de l'école tiendrait bon. Devant les parents d'élèves réunis, il expliquerait calmement les raisons qui l'avaient amené à fusiller ses écoliers les plus dissipés.

  • 2822

    Autour de la proue, l’embâcle mortelle dévorait jusqu’au sable des rives. La steppe s’étendait au-delà, étale et nue. D’énormes nuages ventrus glissaient sur l’horizon.

    Un murmure sur la plaine, lointain et irritant comme un feulement de loup, courait jusqu’aux marins, brutes intrépides que ces temps violents avaient fait naître.

    Conan vieillissant, s’abîmait dans la contemplation des âpres profondeurs du fleuve immobile ; il revit en un instant les ors sanglants de sa gloire passée, ressentit à nouveau la brûlure des amours perdues et les fragrances jaspées des cheveux des guerrières, mortes pour lui, il s’attarda encore sur le souvenir du fracas des batailles, des cieux rougis par la poussière écarlate des combats,  et s’avoua que, depuis qu’il était parti pêcher le saumon avec ses copains, il s’emmerdait.

  • 2821

    "Je l'ai croisé dans la rue, tout nu avec son grand chapeau à plumes surmonté d'un drapeau pirate, ses cheveux orange, ses bottes remontées jusqu'à l'aine et sa peau teinte en bleu. Quand il m'a serré la main en me demandant comment ça allait, je n'ai pas pu lui répondre sans lui demander d'abord : « Et toi, ça va ? »

  • 2818

    Il retrouva ses carnets de notes et cahiers de correspondance pour découvrir qu'il avait été un crétin doublé d'un fouille-merde. Sa femme le rassura : il n'avait pas changé.