Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 01 juillet 2016

2938

Mal habillé et hypersensible, ses collègues cheminots l'avaient surnommé la loque émotive.

Les commentaires sont fermés.