Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

3073

Partir en vélo,
chercher du boulot

Je fais ni une ni deux, la jupe ramenée, sur la selle installée.
Sur les chemins de campagne, mon vélo accroche la lumière dans ses rayons de fer.
Je suis gamine encore,
et mes lèvres retiennent une pâquerette.
J'appuie sur les pédales, je vais à ma façon,
les grillons ouvrent des yeux ronds,
les garçons me saluent au passage.
Je pars en vélo, chercher du boulot.

Je vais et un et deux, la jupe ramenée, sur la selle installée.
Dans les rues par la cité, mon vélo accroche la lumière dans ses rayons de fer.
Je suis gamine encore,
et mes lèvres chantonnent un p'tit air de musette.
J'ai juste quatorze ans, je vais sur les chemins,
Y'aura pas d'école demain.
Mon père m'a dit : « ma fille sage
Tu prends ton vélo, chercher du boulot. »

Nous sommes bientôt deux, les jupes ramenées, sur nos selles installées.
Puis trois, puis une troupe, nos vélos accrochent la lumière dans leurs rayons de fer.
Toutes gamines encore.
Il y a dans nos têtes un petit air de fête.
Bien fort sur les pédales, plus vit' que les garçons,
On frappe aux portes des patrons,
Ils disent « oui, c'est de votre âge ».
On allait très tôt, trouver du boulot.
On allait très tôt, trouver du boulot.

Paroles de chanson pour le projet "Portraits de Mémoire(s)"

Écrire un commentaire

Optionnel