Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 09 décembre 2016

3084

Lors des rencontres Lettres-Frontière pour Le Baiser de la Nourrice, il y a quelques années, je m'inquiétais du coût énergétique de l'envoi de 80 kilos d'écrivain sur les routes pour qu'il évoque son travail. Quelques années seulement ont suffi pour aggraver la situation puisque, aujourd'hui, c'est 90 kilos d'écrivain qu'il faut promener à travers le pays. Je ne saurais donc trop vous demander de compenser ce désastreux bilan carbone en venant nombreux aux premières rencontres organisées pour La Vie volée de Martin Sourire, sur 2017 :

La librairie du Centre, Ferney-Voltaire, le mercredi 18 janvier, 20 heures.

Médiathèque de Gilly-sur-Isère, le vendredi 3 février, 18 h.

Médiathèque de Saint-Denis de Cabanne, samedi 11 février, 16h30.

Médiathèque de Romorantin,mardi 28 février, 18h30.

Centre culturel de Riorges, jeudi 6 avril, 18h30.

Bibliothèque de Fleury-la-Montagne, vendredi 9 juin, 18h.

et aussi, à propos des Nefs de Pangée, au Salon du livre de Noirmoutier, samedi et dimanche 24 e 25 juin.

Écrire un commentaire